logo

AUTODESTRUCTION

2011
Lycée professionnel automobile Beau de Rochas – Bordeaux
Terminale option carrosserie
«Ecritures de lumières»
Artothèque de Pessac

Le lieu de l’intervention est un lycée professionnel automobile. La classe est spécialisée en carrosserie, l’apprentissage laborieux d’une technique de travail du métal qui assemble, qui polit et qui lisse jusqu’à la perfection du bel ouvrage. Je leur ai proposé de prendre le contre-pied, en travaillant sur la destruction et la mise en miettes, méthodiquement orchestrées en combat singulier entre deux épaves ressuscitées pour l’occasion. Stockées dans un « cimetière » de carcasses qui devient le décor de notre action, ces épaves étaient les brouillons d’essai quotidiens des élèves. Ici, elles sont mises en mouvement dans un film d’animation avec des prises de vues en images fixes. En utilisant la technique du stop motion, nous travaillons sur le mouvement séquentiel, et la mise en œuvre d’un processus de transformation. Deux Peugeot AX blanches, épaves jumelles, s’affrontent jusqu’à fusionner en un seul objet définitivement encastré, méconnaissable. Ici, la déstructuration est envisagée comme une construction à l’envers.

AUTODESTRUCTION_001
AUTODESTRUCTION_002
AUTODESTRUCTION_003
AUTODESTRUCTION_004
AUTODESTRUCTION_005
AUTODESTRUCTION_006
AUTODESTRUCTION_007
AUTODESTRUCTION_008