EX-VOTO MARIN

2020
œuvre vive – œuvre morte
appelé « BAKEA » (la paix) par la population
Maitrise d’ouvrage : Conseil départemental  des Pyrénées-Atlantiques
Maitrise d’œuvre : Coop & Anne-Laure Boyer assistée de Pauline Castra pour le modelage, Luc Richard et Marc Vernier pour la sculpture et le moulage, la mission pêche et Ports du Département, avec les ingénieurs et les agents de l’atelier maritime de Socoa pour les coulage et décoffrage.

Cet ex-voto marin est une fresque en relief, qui affleure à la surface de l’un des blocs servant à renforcer les digues protectrices de la baie de Ciboure et Saint-Jean-de-Luz. De tout temps, cette zone du littoral a été durement attaquée par l’océan (notamment le quartier de la Barre, littéralement disparu sous les eaux au 18ème siècle). En créant un bas-relief directement coulé dans la masse du béton, l’artiste a transformé le bloc en « ex-voto marin », pour conjurer les catastrophes naturelles, et rendre hommage aux efforts des hommes et femmes qui font face aux forces de la nature. La création de cet « ex-voto » est un morceau de bravoure technique, qui a été rendu possible par la collaboration de l’artiste et de son équipe avec les techniciens des Ateliers maritimes du département, en charge de l’entretien de la digue.La fresque n’ pas été taillée directement dans le bloc de béton, mais moulée dans la masse. La fresque en bas-relief a d’abord été réalisée en argile modelée, sur une surface de 2 m par 4 m, au format du bloc.

L’œuvre est en place sur le chemin des blocs jusqu’à ce qu’elle rejoigne sa place définitive. Au printemps 2022, l’ex-voto sera mis à l’eau, en offrande à l’océan, dans un endroit où il restera immergé à marée haute, et visible à marée basse, accessible à pied dans les rochers du bord de la petite plage. Cette mise à l’eau fera l’objet d’une cérémonie votive, où le public sera invité à accomplir ce geste collectivement. Puis une réplique de la fresque en bas-relief sera installée de façon pérenne, sur un des murs de la promenade du Fort de Socoa.