logo

PROMENADES CLANDESTINES

2004-2005
série de 28 photographies30 x 40 cm en digiraphie  et sur bâches 100×150 cm

À cause de sa modernité fulgurante, on dit de Casablanca qu’elle est “une ville sans passé.” Anne Laure Boyer a passé beaucoup de temps à explorer les zones d’ombre de cette métropole, pour s’initier au passé volatil d’une ville où elle était arrivée par hasard. Un cheminement entre les restes de ce qui disparaît.

PROMENADES-CLANDESTINES-01
PROMENADES-CLANDESTINES-02
PROMENADES-CLANDESTINES-05
PROMENADES-CLANDESTINES-06
PROMENADES-CLANDESTINES-07

PROMENADES-CLANDESTINES-08
PROMENADES-CLANDESTINES-09

PROMENADES-CLANDESTINES-12
PROMENADES-CLANDESTINES-10
PROMENADES-CLANDESTINES-11
PROMENADES-CLANDESTINES-14
PROMENADES-CLANDESTINES-15
PROMENADES-CLANDESTINES-16
PROMENADES-CLANDESTINES-17
PROMENADES-CLANDESTINES-18
PROMENADES-CLANDESTINES-19
PROMENADES-CLANDESTINES-20
PROMENADES-CLANDESTINES-21
PROMENADES-CLANDESTINES-28
PROMENADES-CLANDESTINES-29
PROMENADES-CLANDESTINES-30